Statut et histoire

Le Parc du Futuroscope est, depuis le 1er Janvier 2011, une Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, dont la Compagnie des Alpes assure le contrôle opérationnel et financier en qualité d'actionnaire majoritaire, avec près de 45% du capital.


Initiateur du projet, le Département de la Vienne est aujourd'hui le deuxième actionnaire du Futuroscope et son propriétaire foncier.

 
2017 

Le Futuroscope souffle sa 30e bougie. Pour cette occasion le parc renforce son offre avec l'attraction L'Extraordinaire Voyage. De nombreux événements sont organisés dans le cadre des festivités d'anniversaire du parc. Parmi eux, on retrouve notamment le concert NRJ in The Park, les animations DJ MIX LIVE, Le Trophée des Futures Étoiles de Joël Robuchon, ou encore une journée dédiée aux anciens collaborateurs du parc. 

2016

Le Futuroscope dépasse pour la première fois le seuil des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, ce qui lui permet de confirmer sa place de second parc à thème français, derrière Disneyland Paris en termes de chiffre d'affaires. 
 
2015
En 2015, le Futuroscope renforce la diversité de son offre et sa dimension Fun, Festive et Familiale avec L’Arena Fun Xperiences, une salle de fitness version Futuroscope, où les visiteurs de tous les âges pourront s’amuser à tester leurs performances physiques. Les Mystères du Kube, un spectacle vivant associant la technologie et l’art au service de l’émerveillement. Futur, L’expo, un parcours participatif qui montre aux visiteurs que le futur peut être utile et fun à la fois.

2014
Pluie de récompenses sur le Futuroscope ! Alors que l’attraction « La Machine à Voyager dans le Temps » des Lapins Crétins a remporté un prix européen à Amsterdam, le Futuroscope a aussi décroché deux autres prix. L’un récompense l’originalité de sa stratégie de communication 2014, l’autre la force de son attractivité comme outil de marketing territorial.


2013

Cette année est placée sous le signe de la musique avec le lancement de 3 nouveautés : Danse avec les Robots by Martin Solveig, Fab4D, un plongeon sensoriel dans l’histoire des Beatles et la nouvelle féerie nocturne Lady Ô, contée par la chanteuse Nolwenn Leroy.

2012

Le Futuroscope souffle ses 25 bougies avec deux nouvelles attractions : Le Petit Prince et iMagic, et un programme d'animations renforcé avec la création du Peuple du Futur.

 

2011

Le 14 janvier 2011, la Compagnie des Alpes devient le premier actionnaire du Futuroscope. Le Département de la Vienne en reste son 2e actionnaire et son propriétaire foncier. Lancement en avril du 8e Continent, le jeu, un jeu collectif grandeur nature parrainé par la Fondation Maud Fontenoy.

2010

C'est le lancement officiel d'Arthur, l'Aventure 4D. Imaginée par Luc Besson, cette attraction combine les meilleures technologies cinématographiques au profit d'une immersion totale dans l'univers des Minimoys. Le Parc accueille deux autres nouveautés : à l'Omnimax, Louisiane retrace la fragilité des écosystèmes des bayous de Louisiane et au Kinémax, Van Gogh livre aux visiteurs un témoignage inédit et intime sur l'œuvre du peintre. Egalement, Le Monde des Enfants s'enrichit de la Fusée Yoyo et d'un nouveau snack.

 

2009

A l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie et du 40e anniversaire du 1er pas de l’homme sur la Lune, le Futuroscope lance deux nouveautés sur le thème de l’espace : Chocs Cosmiques et Les Astromouches. Le Parc inaugure un nouveau grand spectacle nocturne, signé Yves Pépin (sa 3e collaboration avec le Parc), Le Mystère de la Note Bleue. Ouverture au Monde des Enfants de trois nouveaux jeux : le Splash des Loustics, les As du Ciel et la Pyramide.










 


2008

Inauguration des Animaux du Futur, 1ère application mondiale de la technologie de la réalité augmentée dans un divertissement pour le grand public. Ouverture de la Citadelle du Vertige et de Graines de Pilotes, au Monde des Enfants.

 

2007

Le Futuroscope célèbres ses 20 ans. L’année est jalonnée d’événements médiatiques et culturels, dont une exposition rétrospective en partenariat avec La Nouvelle République.

 

2006

Le positionnement du Parc, entre plaisir et découverte, s'incarne dans un nouveau pavillon et une attraction-spectacle unique en son genre, Danse avec les Robots. Kamel Ouali signe la chorégraphie de 10 robots géants qui emportent les visiteurs dans un tourbillon de sensations fortes.

 

2005

Le 27 avril, le Futuroscope accueille son 30 millionième visiteur. Le parc confie à Yann Couderc et Xavier Henri, deux jeunes créateurs issus de l’école Supinfocom et inspirés par Enki Bilal, la réalisation d'un nouveau film en cinéma dynamique, Péril sur Akryls. Une aventure qui plonge les visiteurs en pleine science fiction.

Au printemps, Star du Futur !  revisite le 7e art et laisse le 1er rôle aux visiteurs. Par un système de capture vidéo en temps réel, les visiteurs participent à un casting d'acteurs et se retrouvent en tête d'affiche.

C'est aussi l'année de la création d'une toute nouvelle expérience sensorielle : Les Yeux Grands fermés. En partenariat avec l’association Paul Guinot en faveur des non-voyants, le Futuroscope propose à ses visiteurs de se mettre à la place des personnes aveugles en se déplaçant dans un parcours totalement dans le noir.

 

2004

Lancement du film de Jacques Perrin Voyageurs du Ciel et de la Mer en exclusivité mondiale pour le Futuroscope, au pavillon du Tapis Magique.

 

2003

Ouverture de La Cité du Numérique, véritable temple de ce qui se fait de plus innovant dans le monde des jeux vidéos. En partenariat avec Microsoft, le Futuroscope propose ici des jeux en réseaux, des jeux grandeur nature en équipe, des expériences de réalité augmentée...
La même année, le Futuroscope accueille deux événements majeurs : la Coupe du Monde des jeux vidéos et la Nuit des Electrons libres en partenariat avec les Francofolies de la Rochelle.

 

2002

Le Futuroscope confie à Yves Pépin, la création d'un nouveau spectacle nocturne, Le Miroir d'Uranie. Un nouveau pavillon sur le thème de la conquête spatiale, Destination Cosmos propose un poétique voyage aux confins de l'univers, commenté par Pierre Arditi.

Entre mars 2000 et octobre 2002, le groupe des Editions Amaury devient actionnaire majoritaire du Parc du Futuroscope. Né de la rencontre entre René Monory qui cherche un nouveau souffle pour le parc et l'investisseur Amaury qui cherche un moyen de diversifier son groupe, l'alliance entre le parc du Futuroscope et le groupe de presse et organisateur d'événements sportifs tels que le Paris Dakar, le Marathon de Paris et le Tour de France, ne sera pas un succès. En 2003, le département de la Vienne reprend ses parts et propose un plan de relance du Futuroscope, ancré sur le renouvellement de son produit.

 

2000

En avril 2000, le Parc du Futuroscope lance une nouvelle attraction unique en Europe avec le procédé IMAX 3D Dynamique, Le Défi d’Atlantis. Le spectacle du Lac aux Images est entièrement renouvelé. La station TGV-Futuroscope est inaugurée en juin 2000.


1999

Le Pavillon du Futuroscope accueille les Images du Goût et les Ateliers du Goût, animations créées sous la houlette de l'Institut du Goût.

1998

Cyber Avenue agrandit son espace multimédia et consacre 1600 m² à la découverte d’Internet. Imagic ouvre au public avec un spectacle vivant mêlant image et illusion, animé par l'acteur Jean-Claude Dreyfus.

 

1997

Le Parc du Futuroscope fête ses 10 ans et inaugure le spectacle nocturne du Lac aux Images. Le Cinéautomate devient le Ciné-Jeu, et Cyber Avenue offre un nouvel espace, consacré au multimédia.


1996

L’ouverture de l’IMAX 3D constitue l’événement le plus marquant de cette année pour le Parc. Le spectaculaire film en 3D de Jean-Jacques Annaud, « Guillaumet ou Les Ailes du Courage » y est projeté sur un immense écran plat grâce au procédé IMAX. L’Ecole Supérieure des Personnels d’Encadrement de l’Education Nationale s’installe sur le site.

 


1995

Le Futuroscope fête les 100 ans du cinéma avec  une nouvelle attraction, Images Studio, un parcours en nacelles, commenté par Pierre Tchernia, à travers un siècle de décors, d’images de films et la mise en scène des techniques du 7e art. Dans le Monde des Enfants, l’Arbre Magique, la Vidéo Haute Définition et les jeux virtuels font leur apparition. Dans le cadre du contrat « Université 2000 », le site du Futuroscope accueille les premiers laboratoires des S.P.I. (Sciences Physiques pour l’Ingénieur) de l’Université de Poitiers. Le nouveau Palais des Congrès, situé à l’extérieur du Parc, est inauguré.

 

1994

Le Pavillon de la Vienne, qui associe le plus grand mur d’images au monde et un simulateur, est inauguré ainsi que l’Aquascope qui propose un jeu interactif sur l’eau. Devant les réactions très favorables du public, un deuxième Cinéma Dynamique est crée.

 

1992

Le Tapis Magique dresse ses hauts et sombres tubes qui abritent une salle unique au monde, composée de deux immenses écrans plats dont l’un est situé au dessous des spectateurs. Création des Paysages d’Europe.

 

1991

Le Cinéautomate entre en fonction et propose une attraction d’un nouveau type basée sur l’interactivité avec les spectateurs. Le Parc s’enrichit de nouveaux plans d’eau et les spectacles aquatiques démarrent.

De 1990 à 2000, plus de 10 nouvelles attractions sont ouvertes.

L’Omnimax ouvre ses portes. La Gyrotour se dresse à 45m de hauteur.

 


1989

Le premier Palais des Congrès est inauguré au centre du Parc. Cinéma en relief et Cinéma Circulaire, dit ‘360°’ font leur apparition. Un nouveau spectacle multi-écrans retraçant l’histoire de la communication est présenté au public dans la deuxième phase du Pavillon de la Communication. Le Monde des Enfants prend forme, en laissant libre cours au talent créatif d'artistes pour faire de cet espace ouvert un lieu original. Le Centre de vie pour étudiants accueille ses premiers locataires sur le site.

Les années 90 consacrent la montée en puissance du Futuroscope. La renommée du Parc grandit. Les retombées positives dans le département sont nettement perceptibles.

 

1988

Le Téléport est inauguré. Cette infrastructure de télécommunications est conçue comme une articulation entre l’aire d’activité et le parc de loisirs. Le système de projection ‘Showscan’ fait son apparition dans la première phase du Pavillon de la Communication. Le premier Cinéma Dynamique est créé.

 

1987

Ouverture du Futuroscope au public avec un premier bâtiment orné d'une grosse boule prête à rouler vers le futur, Le Pavillon du Futuroscope. Puis, dans la même année, du Kinémax, second bâtiment phare de ce qui est entrain de devenir le Parc Européen de l’Image. Entre les deux pavillons, l’architecte, Denis Laming, dessine un lac bordé d’un théâtre de 5000 places, véritable cœur battant du parc.
Sur le site, le Lycée Pilote Innovant, 1er lycée-universitaire de France, effectue sa première rentrée. Et l’Institut International de Prospective ouvre ses portes.

 

1984

Décembre 1984 : pose de la première pierre, celle de l'Observatoire du Futur ou Pavillon du Futuroscope. On perçoit déjà à cette date ce qui fera plus tard l'identité formelle du Parc.